La Brume

Publié le par Mister G

La-Brume_page-1.jpgVoici une BD de 8 planches que j'ai réalisé il y a deux ans pour l'atelier BD/Fanzine de la Maison de la Culture de Tournai. Le thème imposé était "la météo", j'ai alors décidé de m'isnpirer d'une nouvelle que j'avais écrite quelques années auparavant.  Pour facilité la lecture, j'ai réécrit le texte des planches à côtés des images. Merci à Gordon War et Toshy pour leurs aides.

Réalisation à l'encre de chine.


"La vie c’est comme marcher dans la brume ..."

"... on distingue à peine ce qui est devant nous ..."

"... et derrière, tout s’estompe déjà."










"On avance à tatons, les formes se dessinent peu à peu et deviennent des endroits jamais vus ou des êtres qu’on a jamais rencontrés."

"De Temps en temps, certains d’entre eux font un bout de chemin avec nous, on fait connaissance, on devient amis, on tombe même parfois amoureux."

"Il arrive même parfois qu’on se rendent compte qu’on a une destination commune. Dans ce cas, autant faire la route ensemble main dans la main."














"Puis, tôt ou tard, vient le moment de se séparer, on a beau se rendre au même endroit, on ne marche pas tous à la même allures. Alors ils retournent dans l’ombre. Leurs traits s’effacent, lentement, puis disparaissent. Il ne nous reste que le souvenir. Parfois, on les croise à nouveau au retour des chemins. Nos souvenirs reviennent alors à la surface."


















"Il arrive même qu’on s’arrête en bord de route."

"Soit pour contempler un paysage magnifique, impossible à oublier ..."

"... soit pour attendre quelqu’un."

"Mais un jour il faut se remettre en route."
















"Tous ces chemins sont parsemés d’obstacles. Parfois si petit qu’on s’en
relève facilement et d’autres qui nous oblige à trouver en nous-même la force nécessaire pour les surmonter, Pour ne pas en mourir."

"Les plus chanceux d’entre nous ne rencontrent jamais d’obstacles.
Mais du coup, n’aprennent pas à les éviter."

















"D’autres, n’ayant trouvé personne, prennent la route seule."

"D’autres encore changent de parcours sur un coup de tête."




















"Mais le pire, quand on voyage depuis longtemps avec quelqu’un, quand on s’est habitué à sa présence, c’est en se retournant de découvrir qu’on est seul."

"Sans qu’on sache vraiment pourquoi."


















"Marcher dans la brume, c’est comme la vie, ça nous réserve bien des surprises"

"Mais la vie possède un piège de plus, on ne peut pas faire marche arrière."

Publié dans BD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article